Annuaire Pro Drone

Rechercher un Pro

Le marché des drones explose et oblige les autorités à revoir leurs prévisions.

Le nombre de drones en circulation dans le pays de l’Oncle Sam a connu une croissance tellement importante cette année que la FAA a revu ses prévisions à la hausse.

Il y a tout juste quelques jours, on apprenait que les drones commencent à être utilisés pourlivrer des organes en urgence afin de soigner des malades le plus rapidement possible. Et si le domaine d’application des UAV est de plus en plus large, il y a de grandes chances pour que l’on voie apparaître ces appareils volants de plus en plus régulièrement dans le ciel.

Ainsi, aux États-Unis, cela fait maintenant plus de trois ans que tous les citoyens ont l’obligation d’immatriculer leur drone afin de pouvoir le piloter en toute légalité. L’organisme en charge de la gestion de l’espace aérien local, la FAA (pour Federal Aviation Administration), s’occupe aussi de ce procédé d’enregistrement.

Une croissance considérable en 2018

Jetons un oeil aux données récoltées. L’année dernière, l’institution a ainsi validé l’inscription de 175 000 drones à son registre, soit une augmentation de 170% par rapport à 2017… Alors que les analystes s’attendaient plutôt à un chiffre de 44%.

Les usages se multipliant de plus en plus, désormais bien au-delà de la sphère professionnelle, il n’est pas étonnant de remarquer que la tendance est à la hausse. Les constructeurs de drones, désormais bien ancrés dans l’économie du divertissement aux USA, se portent donc plutôt bien, sauf peut-être Parrot.

Bientôt un million de drones commerciaux

Et si l’on s’intéresse maintenant aux prévisions de la FAA pour les années à venir, la courbe des immatriculations ne semble pas faiblir. Ainsi, alors que 452 000 drones étaient prévus pour 2022, l’agence gouvernementale a finalement annoncé que ce nombre serait probablement atteint début 2020, pour le plus grand bonheur de DJI et de ses homologues.

La FAA estime même que 853 000 engins volants seront enregistrés d’ici 2023. Soit presque deux fois plus que prévu à l’origine ! Ces hypothèses sont basées sur des sondages, mais également sur des prévisions venant directement de l’industrie qui fabrique les appareils ou de recherches menées en interne. Et vous, avez-vous prévu de vous offrir un drone ? Le marché français, lui aussi, semble en très bonne forme.

D’après www.presse-citron.net.