Annuaire Pro Drone

Rechercher un Pro

Au Rwanda, le confinement accélère la livraison de médicaments par drones

La start-up américaine Zipline, à l’origine spécialisée dans le transport de poches de sang, achemine désormais des traitements contre le cancer ou des antipaludéens.

«  8 h 16. Commande n° 44906 pour l’hôpital de Byumba. Heure d’arrivée estimée : 8 h 44. » Sur son téléphone portable, le docteur Corneille Ntihabose lit l’accusé de réception de sa dernière commande de Gleevec, un médicament utilisé dans le traitement de certains cancers. C’est avec fierté que le directeur général du seul hôpital public du district de Gicumbi, dans le nord du Rwanda, explique la petite révolution que connaît son établissement depuis trois semaines.

« Il suffit d’envoyer une demande par WhatsApp, et moins d’une demi-heure plus tard, un drone arrive avec le médicament, en volant au-dessus de notre bâtiment. Le drone largue la boîte attachée à un petit parachute. Elle tombe dans l’herbe, devant notre laboratoire. Ensuite, nous remettons directement le traitement au patient !  », explique-t-il.

Cette pharmacie futuriste est le résultat d’un partenariat entre la start-up américaine Zipline, spécialisée dans la livraison par drone, et l’ONG internationale Partners In Health, qui gère l’un des deux centres de traitement du cancer que compte le pays. Le but : permettre aux patients cancéreux de continuer leur thérapie pendant la pandémie du Covid-19.

«  En temps normal, les malades doivent se rendre régulièrement dans un centre d’oncologie, parfois très loin de chez eux, pour recevoir leurs médicaments. Mais avec l’interdiction de circuler, ce n’était plus possible », explique le docteur Ntihabose.

Lire la suite sur lemonde.fr.